Riviera mythique

Printemps 2016

C’était au printemps dernier, en ces temps d’insouciance heureuse qui nimbaient la Côte d’Azur de douceur et de la promesse de mille bonheurs. Nous avions quitté Paris le coeur déjà réjoui des merveilles à venir, et, pendant quatre jours délicieux, elles furent toutes au rendez-vous.
Comme par magie, l’étonnante maison ronde de Pierre Cardin s’est ouverte pour nous seuls, et devant tous les bleus de ce pays béni des dieux, nous avons levé notre coupe de champagne à la générosité de notre hôte et au plaisir d’être ensemble réunis.

Nous avons visité des jardins extraordinaires, la plupart fermés au public, mis nos pas dans ceux des architectes Eyleen Gray et le Corbusier, qui avaient arpenté tout le littoral, de Marseille à Menton avant de se décider pour ce bout de terre de Roquebrune, à l’époustouflante vue.
Bien sûr, il y eu aussi le rêve enchanté de la demeure d’Ephrussi de Rothschild, collectionneuse hors normes comme tous les membres de sa famille, qui composa une étourdissante collection réunie dans sa villa à la majestueuse façade rose.
Nous avons arpenté ses jardins du monde, et savouré une glace au salon de thé en nous réjouissant l’oeil des horizons immenses…
A Saint-Paul de Vence, le génie d’Aimé Maeght nous a émus, et, à l’ombre de la Colombe d’Or, tout en nous régalant de petits farcis et de poissons frais, les Mirabilusiens ont longuement parlé des amours de Simone Signoret et d’Yves Montant qui flambèrent l’un pour l’autre en ce lieu, une nuit d’aout 1949…
Il y eu aussi Cannes et le Carlton, une demeure privée dédiée à Ulysse au-dessus de Menton, un balade dans les champs de roses et un mémorable goûter de fleurs du côté deGrasse.
L’espace de quelques jours, notre belle Riviera était redevenue mythique.

Pour connaître nos prochains voyages, inscrivez-vous ici , c’est ici !

Laisser un commentaire